Debza Abdelkrim Karim

AIDE HUMANITAIRE AU NIGER

Abdelkrim Karim Debza

Aide humanitaire au Niger

Description du projet : Abdelkrim Debza a été frappé par la pauvreté de la population de Niamey et plus largement du Niger, pays le plus pauvre en 2018 selon le FMI. Au Niger, la pauvreté ne se limite pas aux transports en commun ou à quelques passants dans une rue. La pauvreté transcende tout le pays et est présente dans chaque lieu. Il a donc souhaité s’engager auprès d’ONG afin de leur venir en aide, notamment dans le cadre du projet « Puissant » (Puits cent) dont l’objet consiste à récolter 249 500 euros pour financer la construction de 100 puits via une association locale.

Objectif : L’engagement d’Abdelkrim Debza auprès des ONG soulagent les citoyens nigériens et nigériennes, les aident et leur procurent de la joie et du bonheur. Il a participé à des opérations « d’urgence alimentaire » et de distribution de dons.

Moyens : Les rencontres d’ Abdelkrim Debza sur place, notamment avec le Préfet du département de Ouallam et plusieurs partenaires locaux, lui ont permis d’identifier les trois besoins primaires des populations à combler pour arriver à moyen terme à leur autosuffisance alimentaire :
L’eau : la saison des pluies dure seulement 3 mois au Niger. Sans eau, pas de vie, pas de culture agricole, pas de nourriture et impossible d’approvisionner les greniers le reste de l’année. La construction de puits est donc indispensable pour permettre aux agriculteurs de travailler et de labourer la terre toute l’année pour cultiver des denrées alimentaires.
L’alimentation : ce besoin est en réalité lié au premier. Dès que l’eau sera disponible, les graines pourront être semées et la moisson réalisée, ce qui permettra aux populations locales de continuer à travailler chaque jour en étant correctement alimentées. Sans alimentation, il est impossible de disposer de l’énergie suffisante pour cultiver les terres.
L’éducation et la formation des populations aux dernières techniques agraires et agricoles pour booster leur productivité et l’efficience de leurs récoltes.
Ces trois besoins, s’ils étaient comblés, permettraient aux citoyens de Niger d’être autosuffisants à moyen terme.
Le projet « Puissant » (Puits cent) consiste à récolter 249 500 euros pour financer la construction de 100 puits via une association locale (l’association pour le raffermissement de la paix et développement humain « Salsabil ») située à Niamey (le prix d’un puits étant de 2.495 euros).

Résultats : Pour l’heure, ont pu être récoltés, essentiellement via une campagne de don lancée sur Facebook, 21.942 euros depuis le 1er juin 2018.
Les premiers puits seront forés au cours du second semestre 2018 au Niger où Abdelkrim Debza se rendra de nouveau dans les prochains mois pour personnellement verser les fonds et lancer la construction des puits.