Granrut

Lutte contre l’exclusion et promotion de l’égalité des chances

Granrut

Lutte contre l’exclusion et promotion de l’égalité des chances

Description du projet : La commission responsabilité sociale des entreprises (RSE) a décidé d’axer l’action pro bono du cabinet autour de deux thèmes : la lutte contre l’exclusion et la promotion de l’égalité des chances. Bruno Quint, associé, investi dans le dispositif expérimental ELAN a permis de nouer des relations privilégiées avec le SamuSocial de Paris, avec lequel le cabinet a conclu un partenariat. Le cabinet a également décidé de nouer un partenariat avec l’Institut Télémaque, pour la promotion de l’égalité des chances.

Objectif : S’engager auprès des plus démunis est apparu au cabinet comme une priorité. Forts des relations préexistantes avec le SamuSocial de Paris, le cabinet s’est proposé pour assurer des permanences de consultations juridiques gratuites à destination de familles prises en charge par le SamuSocial de Paris et être consultés dans tous les domaines du droit pour des problématiques rencontrées par le SamuSocial.

Soutenir l’Institut Télémaque est pour le cabinet un moyen d’ouvrir ses portes à des jeunes issus de milieux défavorisés. Chaque jeune suivi par l’Institut est parrainé individuellement par un tuteur du milieu éducatif, et par un tuteur dit « d’entreprise ». En signant ce partenariat, le cabinet s’est engagé à soutenir trois jeunes, et ce jusqu’à la fin de leurs études secondaires. Il est apparu indispensable, aux membres du cabinet qui se sont proposé, de participer à l’ouverture socio-culturelle de ces jeunes en espérant ainsi contribuer à lutter contre le déterminisme social. Cette action non axée sur l’expertise juridique, permet également de proposer aux membres du cabinet, non avocats, de s’investir.

Moyens : Dans le cadre du partenariat avec le SamuSocial de Paris, collaborateurs et associés se sont portés volontaires pour intégrer une équipe prête à se mobiliser pour assurer des permanences de consultations gratuites et venir en soutien des différents services du SamuSocial de Paris, pour leurs problématiques juridiques internes. En fonction de la thématique, un ou plusieurs membres du cabinet, de départements parfois différents, interviennent à distance pour une consultation.

Le soutien de l’action soutenue par l’Institut Télémaque est multiple, trois membres du cabinet ont décidé chacun d’être parrain d’un collégien. La priorité est donnée aux jeunes Télémaque pour les stages « découverte » de troisième ou seconde. Par ailleurs, en octobre prochain, une quinzaine de collégiens seront accueillis pour une journée au cabinet, articulée autour de la découverte des métiers du droit.  Le cabinet est également intervenu début 2018 pour conseiller l’Institut Télémaque en matière d’IT/IP lors de la création de la plateforme http://www.monavenirengrand.com.

Résultats : Le partenariat avec le SamuSocial permet :

- De recevoir, écouter et conseiller 4 à 6 familles par permanence. Les problématiques relèvent majoritairement du droit des étrangers, du droit du logement et du droit de la famille. Les avocats sont en lien avec les travailleurs sociaux du SamuSocial de Paris, permettant ainsi une compréhension des situations individuelles. Cette cohésion et cet échange au service des familles favorisent la résolution des problématiques et un suivi des démarches.

- D’intervenir auprès des équipes du SamuSocial pour leurs problématiques juridiques (droit social, immobilier, droit des assurances, etc…), leur permettant ainsi de se, pour se concentrer sur leur cœur de métier.

En suivant leurs filleuls Télémaque, mais aussi d’autres jeunes de l’Institut, les membres du cabinet peuvent contribuer à leur échelle à leurs chances de réussite dans la poursuite de leurs études supérieures.