Sagasser

Collecte d’ouvrages juridiques au profit des barreaux de Port au Prince et Kinshasa Matété

Cabinet Sagasser

Collecte d’ouvrages juridiques au profit des barreaux de Port au Prince et Kinshasa Matété

Description du projet : Le cabinet Sagasser met en place une collecte d'ouvrages juridiques auprès des avocats parisiens au profit des avocats des barreaux de Port-Au-Prince (Haïti) et Kinshasa-Matété (RDC). Nos confrères de ces villes, francophones, partagent avec nous une tradition juridique commune héritée du code napoléon.

Le choix des destinataires a été gouverné par leur souhait de contribuer aux efforts déployés par les avocats de Port-au-Prince d’une part, dans le cadre de l'ouverture prochaine de la nouvelle bibliothèque des avocats suite aux destructions du tremblement de terre de 2010 ; et de Kinshasha-Matété d’autre-part, dans le cadre de la reconstitution de la bibliothèque de l'ordre détruite fin 2016 à l'occasion de manifestations politiques.

Les ouvrages collectés, de mai à septembre 2018, sont répertoriés, conditionnés, stockés puis expédiés par voie maritime en partage de containers avec l'association "livres sans frontières".

Objectif : L'objectif principal est la reconstitution du fonds documentaire des bibliothèques des destinataires. La quantité d'ouvrages anticipée est comprise entre 5 et 8 tonnes, à répartir entre les différents destinataires.

L’objectif subsidiaire est de mettre en place une coopération pérenne à destination des confrères francophones africains et antillais, et d’offrir un modus operandi duplicable permettant la continuation du projet à l'avenir.

Moyens : Les moyens déployés par le Cabinet Sagasser restent avant tout des moyens humains via la constitution d'une équipe (un associé, une collaboratrice, un stagiaire). Ce sont notamment les membres de l'équipe qui collectent personnellement les ouvrages et effectuent le transport routier de Paris à Notre-Dame-De-Bondeville.

En outre, le cabinet a conclu un partenariat avec l'association "Livres Sans Frontières", afin de bénéficier de son expérience pour la logistique de l'expédition des ouvrages. Le cabinet a également conclu des partenariats avec les deux barreaux destinataires, celui de Port-Au-Prince et celui de Kinshasa-Matété, afin de s’assurer de la bonne réception des ouvrages et de leur utilisation aux fins souhaitées.

En outre, le Cabinet Sagasser met en place des actions de communication dans la presse et sur internet. Le budget prévisionnel de 10 000€ est financé pour partie par une donation du cabinet Sagasser, par les dons des cabinets participants, par des demandes de subventions et enfin, pour la part restante, via une plateforme de financement participatif à destination de la clientèle du cabinet.

Résultats : À ce stade, ITER JUSTICIA suscite un enthousiasme particulier auprès de nos confrères et plus de deux tonnes d'ouvrages ont déjà été récoltées. Les ouvrages sont d'une particulière utilité aux destinataires et favorisent ainsi modestement un meilleur accès au droit dans ces pays.