Taylor Wessing

Enactus France

Description du projet :

Depuis 2018, Taylor Wessing Paris accompagne l’association Enactus France, membre du réseau Enactus Worldwide, ONG présente dans 36 pays. Cette association a été créée en 2002 avec pour mission de développer l’esprit d’entreprendre et l’engagement des jeunes au service de la société. Enactus souhaite faire émerger une génération de leaders entreprenants, responsables et engagés.

Cette année, le cabinet a travaillé aux côtés de l’association sur plusieurs projets juridiques tel que le RGPD : certains modèles de contrats, la gestion contractuelle de l’activité en ligne et certains aspects de droit social. Pour cela, le cabinet a mobilisé les avocats des équipes de propriété intellectuelle et des nouvelles technologies. Et des avocats des équipes de droit social.

Plus généralement, le cabinet a apporté son soutien aux futurs entrepreneurs sociaux en leur dispensant des conseils en droit commercial et en droit social.

En mai dernier, des avocats du cabinet étaient membre du jury de l’Enactus Festival destiné à évaluer et à récompenser les meilleures start-up.

Objectifs :

L’activité Pro Bono de Taylor Wessing est d’accompagner juridiquement Enactus France et les jeunes suivis par l’organisme pour la conception et la mise en oeuvre de projets d’entrepreneuriat social. Notamment avec l’implication des professionnels de l’entreprise et du corps enseignant (projets collectifs d’entrepreneuriat social et solidaire avec des lycéens, parcours d’expérimentation dédié aux étudiants, ingénierie pédagogique et formations expérientielles auprès des entreprises/incubateurs/établissements d’enseignement supérieur).
Le cabinet souhaite établir une plateforme collaborative proposant un parcours digital pour le développement des projets d’entrepreneuriat social.

Résultats :

Taylor Wessing contribue à renforcer le développement d’Enactus et des projets d’entrepreneuriat social portés par les jeunes ; en leur offrant un accès au droit, une sécurisation juridique et en participant au développement de leurs compétences professionnelles. Les futurs entrepreneurs se concentrent sur la création d’entreprise innovante (environ 270 projets par an avec plus de 1 600 jeunes engagés pour près de 7 500 bénéficiaires)