Herald

Le SAMU SOCIAL et l’institut TELEMAQUE

Description du projet :

Depuis 15 ans, le cabinet HERALD (anciennement Granrut), grâce à sa commission RSE, mène des actions favorisant la relation clients, le fonctionnement interne du cabinet et la prise en compte des enjeux environnementaux. En 2016, la commission RSE a décidé d’axer l’action pro bono du cabinet autour de deux thèmes : la lutte contre l’exclusion et la promotion de l’égalité des chances.

Bruno Quint, associé, investi dans le dispositif expérimental « ELAN1 », a permis de conclure un partenariat avec le cabinet et le Samu Social de Paris. Par la suite, le cabinet a décidé de développer un partenariat avec l’Institut Télémaque pour la promotion de l’égalité des chances.

 

Objectifs :

Le cabinet s’est engagé auprès des plus démunis ; Il assure des permanences de consultations juridiques gratuites à destination des familles prises en charge par le Samu Social. Il dispense des consultations généralistes pour les problématiques rencontrées par les équipes du Samu Social.
Le cabinet soutient également l’Institut Télémaque qui ouvre ses portes à des jeunes issus de milieux défavorisés. Chaque jeune suivi par l’Institut est parrainé individuellement par un tuteur du milieu éducatif, et par un tuteur dit « d’entreprise ».
En signant ce partenariat, Herald s’est engagé à soutenir 3 jeunes, et ce jusqu’à la fin de leurs études secondaires. Individuellement, en fonction des hobbies de chacun, tuteur et parrain se retrouvent pour des sorties culturelles ou sportives, tous les mois. Il est important pour le cabinet d’ouvrir les portes à ces jeunes, pour qui l’accès à la culture est difficile. Herald organise régulièrement des après-midi portes ouvertes au cours desquels les membres du cabinet présentent les métiers du droit autour d’activités ludiques. Le cabinet est aussi sollicité par l’Institut pour des problématiques juridiques ponctuelles.

Résultats :

Le partenariat avec le Samu Social permet : de conseiller 4 à 6 familles par permanence juridique. Les problématiques principales, qui relevaient jusque-là
du droit des étrangers sont aujourd’hui beaucoup plus variées, le Samu Social ayant élargi les thématiques des permanences juridiques. Les avocats sont en lien avec les travailleurs sociaux du Samu Social de Paris, permettant ainsi un meilleur suivi des situations individuelles. Aussi, ils dispensent des conseils juridiques généralistes à l’équipe du Samu Social (droit social, droit immobilier, droit des assurances etc)

Le partenariat avec l’institut Télémaque permet: à l’équipe bénévole du cabinet de participer à l’ouverture socio-culturelle des jeunes issus des milieux défavorisés, pour tenter de contribuer à la lutte contre le déterminisme social.