Actualités

Comme chaque année, les avocats du Barreau de Paris sont appelés à prendre part au vote en ligne pour désigner le lauréat du « Prix des Avocats » des Trophées Pro Bono. Ce Prix récompense un avocat, un cabinet ou un élève-avocat parmi les 33 candidats de cette 8e édition. Pour voter, il suffit de se munir de son numéro CNBF et de se rendre sur cette page : accéder au vote

Les avocats du Barreau de Paris, ainsi que les élèves-avocats de l’EFB sont également invités à voter pour désigner le lauréat du Prix Henri Leclerc qui récompense l’action solidaire d’un élève-avocat ou d’un avocat inscrit au Barreau depuis moins de 5 ans.

Les noms des lauréats seront dévoilés lors de la Cérémonie de remise des Trophées Pro Bono à l’Hôtel de Ville le 14 octobre 2019. Si vous êtes avocat et que vous souhaitez vous inscrire pour assister à cette cérémonie, il suffit d’écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Outre le Prix des Avocats et le Prix Henri Leclerc, seront attribués le Prix « Solo » et le Prix en équipe, qui récompensent respectivement une action solidaire et Pro Bono menée par un avocat individuel et par un cabinet ou collectif d’avocats.

Cet évènement est l’occasion de mettre en valeur l’engagement des avocats parisiens et de susciter des vocations nouvelles : chaque année, ce sont plus de trente avocats et cabinets qui présentent leurs actions et plus de 300 avocats qui participent à la Cérémonie des Trophées.  

Communiqué de presse
Paris, le 25 septembre 2018

 

Bilan - Le 8 mars 2018, le Barreau de Paris et la Fondation des Femmes lançaient le projet « 365 jours pour les droits des femmes = 365 avocat.e.s ». L’objectif : faire prendre en charge gratuitement les dossiers de 365 femmes victimes de violences sexistes par des avocat.e.s du Barreau de Paris. Ce partenariat a déjà permis à soixante femmes victimes de violences d’avoir accès gratuitement à une assistance juridique et monte en puissance.

Pour bénéficier de ce programme, il est nécessaire que les victimes soient accompagnées d’une association spécialisée sur la question des violences faites aux femmes sur Paris ou en proche banlieue. C’est l’association qui fait la demande à la Fondation des Femmes, ce qui enclenche alors le dispositif et l’attribution d’un.e avocat.e par le barreau de Paris.

“Ces 60 premiers dossiers, c’est un encouragement pour toutes les femmes en France, à libérer leur parole, à chercher de l’aide auprès des associations et à agir juridiquement en cas de violences. Nous tenons à remercier les avocat.e.s bénévoles et les associations qui assurent le fonctionnement de ce programme “ Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes.

Le droit est un outil indispensable dans la lutte contre les violences faites aux femmes et pour l’égalité femmes-hommes. Si la Fondation des Femmes peut déjà s’appuyer sur sa Force juridique composée de 150 avocat.e.s bénévoles pour conseiller les associations, rédiger des plaidoyers et guides juridiques, initier et soutenir des contentieux stratégiques, avec ce partenariat elle élargit sa capacité d’action. La Fondation offre désormais aux femmes victimes de violence un accès favorisé au droit. Cet accès au droit est une étape souvent indispensable pour permettre aux femmes de faire valoir leurs droits et de mettre fin aux violences sexuelles et sexistes.

À propos de la Fondation des Femmes 

La Fondation des Femmes est la fondation de référence sur les droits des femmes et la lutte contre les violences. Elle dispose d’une force juridique comprenant avocat.e.s et professionnel.le.s du droit qui élabore et diffuse du contenu d’analyse, et fourni gracieusement appui et conseils pour renforcer les capacités d’action des associations droits des femmes. 

www.fondationdesfemmes.org

CONTACT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Juliette NORY - 06 69 03 74 07

Télécharger la version

Du mercredi 10 au dimanche 14 octobre 2018,le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris a accueilli le «Village de l’avocat» où des avocats spécialisés ont répondu aux questions de plusieurs milliers de personnes.

D’autres relais parisiens de consultations juridiques gratuites ont également leurs portes dès le lundi 8 et jusqu’au vendredi 12 octobre (mairies d’arrondissement de Paris, points d’accès au droit, Palais de Justice de Paris et Bus de la Solidarité).

Cette 7e édition a été un vrai succès avec plus de 2.300 consultations assurées sur le parvis.

Barreau de Paris Solidarité tient à remercie l'ensemble des avocats bénévoles qui ont participé à cette opération !

Les Trophées Pro Bono récompensent, chaque année, les actions engagées et solidaires des avocats et élèves avocats parisiens. Ce soir, pour la 7éme année consécutive et à l’occasion de la semaine « L’Avocat dans la cité », le fonds de dotation « Barreau de Paris Solidarité » a décerné un prix à cinq initiatives bénévoles d’avocats et élèves avocats parisiens.Le jury présidé par Audrey Pulvar, journaliste, Présidente de la Fondation pour la nature et l'homme ont mis à l’honneur les actions bénévoles et solidaires contre toute forme d’exclusion, de discrimination, de violences et défendant l’environnement, les réfugiés, la diversité, l’éducation, l’accès au droit.


PRIX HENRI LECLERC (PRIX JUNIOR) Lauréat : Sophie Pouget

Maître Sophie Pouget est actuellement engagée dans une action bénévole humanitaire et de plaidoyer soutenant le travail de plusieurs associations défendant les droits fondamentaux de près de 1.500 migrants vivant dans la région des Hauts de France.


PRIX SOLO Lauréat: Vanina Meplain

Maître Vanina Melplain, en tant que Vice-présidente de l’association l’ « Equipe d’action contre le proxénétisme » (EACP), est engagé dans la lutte contre le proxénétisme sous toutes ses formes et à tous les degrés : de la prévention à l’indemnisation des victimes en passant par la sanction et la participation à l’œuvre législative.


PRIX EN EQUIPE Lauréat : Barreau des rues

Créée en novembre 2017, Barreau des Rues a pour objet d'apporter un soutien moral, matériel, financier et juridique à des associations d'aide aux populations en difficulté par le biais d'actions ponctuelles ou récurrentes auprès du monde judiciaire, de promouvoir la solidarité au sein du Barreau de Paris, et plus largement au sein de la communauté juridique et judiciaire, et d'organiser des actions d'assistance envers les personnes en situation de précarité : collectes, maraudes , etc…


PRIX DES AVOCATS Lauréat : Barreau des rues


PRIX DU JURY Lauréat : Mourad Medjnah

Mourad Medjnah, avocat au barreau de Paris, mène une action de solidarité tournée vers l’accès au droit des plus jeunes issus des milieux populaires défavorisés en partenariat avec l’association Groupe Nango Juridique et Social, la ville de Noisy-le-Grand et l’Ecole de formation des barreaux de Paris. Son action passe par l’orientation et la sensibilisation des jeunes aux métiers du droit, la délivrance de consultations bénévoles et l’organisation de concours de plaidoiries dans les collèges et lycées. Ces moments d’éloquences ont suscité des vocations chez certains élèves et révélé chez d’autres, des qualités oratoires insoupçonnées, permettant un moment d’échange privilégié sur le monde du droit entre jeunes, parents, élèves, enseignants.

 

Parce qu'aujourd'hui une grande partie de la population parisienne en situation d'extrême précarité et en situation de rue n'est pas en capacité de se rendre dans les dispositifs d'accès au droit existant, le Barreau de Paris s'est rapproché de l'association Barreau des rues pour aller à leur rencontre dans le cadre de maraudes.

Seront organisées dès la rentrée prochaine, en collaboration avec cinq associations, des maraudes permettant aux avocats volontaires de se rendre auprès des sans-abris  afin, d'une part, d'établir un lien social avec les personnes rencontrées mais surtout d'identifier des problématiques juridiques afin de faciliter la future rencontre avec un avocat ou tout simplement les démarches des travailleurs sociaux.

L'objectif de ce dispositif est notamment d'initier une resocialisation en créant un lien vers le droit grâce à l'intervention d'avocats et de travailleurs sociaux spécialisés.

Nous avons besoin, pour ce faire, de votre expertise et de votre engagement.

Les plus grands exclus n'ont pas, ou peu, conscience de l'existence de leurs droits.

Aller vers eux contribuera donc aussi à leur redonner dignité et confiance en soi.

Une réunion d'information et de préparation sera organisée à la rentrée, avec les personnes qui seraient intéressées par le projet.

Si vous souhaitez participer à ces maraudes ou avoir plus d'informations, envoyez un mail à Aurélia Huot : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Stephen Chauvet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..